Développement de bébé : 3 conseils de grand-mère à ne pas suivre

Certaines pratiques suivies par les générations précédentes sont au mieux inutiles, et au pire, carrément dangereuses. Découvrez 3 idées reçues à ne pas suivre pour le bon développement de bébé.

Avoir un bébé vous fait vraiment apprécier votre propre mère, n’est-ce pas ? Pour la première fois, vous pouvez vraiment comprendre tout ce qu’elle a fait pour vous. Le soutien et l’aide de ceux qui vous ont materné lorsque vous étiez enfant sont inestimables. Du moins, ils le sont la plupart du temps.

Certaines pratiques suivies par les générations précédentes sont au mieux inutiles, et au pire, carrément dangereuses. La plupart des nouvelles mères éprouvent une certaine confusion et une certaine frustration lorsqu’elles sont poussées par leur entourage à faire quelque chose qui ne semble plus être ce qui est enseigné.

Voici 3 pratiques qui devraient définitivement être bannies. Vous les avez probablement déjà entendues !

Utiliser un trotteur youpala

trotteur youpala

On dit souvent aux mères de donner à leur bébé un trotteur youpala pour lui apprendre à marcher. Et rien ne peut être plus éloigné de la vérité. Les youpalas sont en tête de la liste des interdictions de tous les ergothérapeutes. Les bébés les adorent, mais pour de mauvaises raisons.

Lorsqu’il utilise un youpala, le bébé exerce ses muscles de marche avant ceux de la marche à quatre pattes. Cela peut amener certains bébés à ne pas ramper du tout. Or, ramper est une étape cruciale car elle développe le croisement des lignes médianes dans le cerveau, pierre angulaire de nombreuses étapes futures.

Les trotteurs youpala maintiennent également votre bébé en position verticale sans qu’il ait besoin de s’équilibrer tout seul. Et il aura certainement besoin d’équilibre lorsqu’il devra vraiment commencer à marcher.

Outre les effets néfastes sur leur développement, les anneaux de marche font partie des causes les plus courantes de blessures chez les enfants. Si vous en utilisez un, assurez-vous que c’est sous surveillance et pas plus de 5 à 10 minutes par jour.

Ajouter du sucre au lait de bébé pour traiter la constipation

Cette horrible habitude n’est pas seulement enseignée par les grands-mères, mais par de multiples blogs et sites internet. On conseille aux mamans de donner à leur bébé ½ cuillère à café de sucre brun dans un peu d’eau, 3 fois par jour. Cela fonctionne bien pour la constipation car cela attire plus de liquide dans l’intestin et ramollit les selles. Cependant, c’est là que s’arrêtent les bienfaits.

Donner du sucre à un bébé si tôt n’entraîne pas seulement une prise de poids excessive, mais peut aussi contribuer à l’obésité à long terme. Le métabolisme d’un bébé n’est pas conçu pour gérer une telle quantité de sucre au cours des premières années, alors qu’il se développe à un rythme si rapide. Pensez-y de cette façon : le poids corporel de votre bébé est bien inférieur à celui d’un enfant plus âgé ou d’un adulte. Si un bébé de 5 kg consomme 1,5 cuillère à café de sucre par jour, c’est comme si un adulte de 60 kg consommait 18 cuillères à café de sucre par jour ! Cette pratique mérite donc un non catégorique.

biberon

Ajouter des céréales au biberon

C’est l’une des astuces favorites proposées pour aider le bébé à dormir plus longtemps la nuit. Et bien qu’ici et là, une mère puisse avoir du succès, les preuves générales ne montrent aucune différence dans les habitudes de sommeil du bébé.

Le mal réside dans le fait que cela augmente considérablement la teneur en calories du lait. Or, les bébés se nourrissent pour le volume, pas pour les calories. Il peut donc entraîner une prise de poids excessive et, à long terme, augmenter le risque d’obésité.

En outre, les céréales données avant que le bébé ne soit prêt à manger des aliments solides peuvent provoquer des problèmes digestifs et de la constipation. Elles peuvent également provoquer des réactions allergiques.

Conclusion

N’oubliez pas que c’est votre bébé. Nous savons qu’il peut être difficile de tenir tête à des personnes qui sont importantes pour vous, contre des choses auxquelles elles croient vraiment. Mais le bien-être de votre bébé est bien plus important que l’offense ou même la peine des autres. Alors, courage, maman, informe-toi et suis ton cœur et ton bon sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.