Ongles incarnés, la {douloureuse} récidive de bébé

ongle incarne pied bebe

Mon bébé a des ongles incarnés depuis sa naissance. Le pauvre a hérité des doigts de pied de maman (pas terrible) couplé aux ongles incarnés de papa. Youhou ! Nous surveillons donc avec attention ses gros orteils depuis son plus jeune âge.

Un jour, alors qu’elle n’avait que 3 mois, la douleur était devenue tellement insupportable que bébé se mettait à hurler toutes les 1 à 2 heures pendant son sommeil. Il était inconsolable !

Avec mon conjoint, nous nous sentions tellement impuissants de ne pas pouvoir soulager notre bébé … C’est terrible pour des parents.

Au bout de quelques heures de sommeil entrecoupé, nous avons donc fini par nous retrouver aux urgences de chirurgie pédiatrique au beau milieu de la nuit. Le médecin de garde s’est occupé de ses petits pieds et bébé est revenu à la maison avec un bandage à chaque pied … Ce jour là il a fait preuve de beaucoup de courage … Nous sommes très fier de notre petit bébé.

La consultation d’un médecin

Après plusieurs récidives, nous avons consulté le médecin chef du service de chirurgie pédiatrique de l’hôpital. Elle nous a dit de continuer à désinfecter et à surveiller l’état de ses orteils comme nous le faisions déjà et que si bébé continuait à récidiver trop souvent il faudrait peut-être songer à l’opération.

Jusque là nous avons donc évité l’intervention chirurgicale. Cela faisait d’ailleurs un bon moment que bébé n’avait pas eu d’ongles incarnés.

La douloureuse récidive

Mais depuis quelques jours ses gros orteils se sont mis à rougir dangereusement. J’ai donc guetté le moindre signe d’infection et surveillé les pieds de mon bébé. Chaque jour j’appuyais sur ses gros orteils pour voir si c’était douloureux.

C’était bien « moche » mais visiblement pas gênant pour lui. Pas gênant jusqu’à il y a 2 ou 3 jours où ses gros orteils se sont mis à doubler de volume, à devenir de plus en plus rouges et de plus en plus douloureux.

L’infection s’est installée : le traitement

De nouveau notre petit bébé (15 mois c’est encore un bébé) se réveille la nuit en hurlant de douleur. Nous avons donc repris les soins qu’on ne connaît que trop bien : compresses de biseptine ou bain de pied dans de l’hexomedine (afin de désinfecter et de ramollir la peau) et charcutage de pied ou plus concrètement on pousse la peau avec un coton tige imbibé de biseptine afin de libérer l’ongle.

C’est un soin que nous prodiguons à contre-cœur car à chaque fois bébé se tort de douleur mais c’est malheureusement nécessaire. La plupart du temps au bout de quelques jours de ce traitement le pied finira par dégonfler.

De nouvelles chaussures ?

Histoire de mettre toutes les chances de notre côté, nous allons voir pour acheter une nouvelle paire de chaussures suffisamment larges pour ne pas comprimer ses petits pieds et croisons les doigts pour que les récidives de ne fassent pas plus fréquentes.

Et vous connaissez-vous ce problème avec les pieds de vos enfants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *