Quelles aides pour un enfant avec un handicap ?

enfant handicapé

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. » Loi n°2005-102 (article 114).

En France, nous comptons près de 12 millions de personnes qui sont touchées par un handicap (étude réalisée par l’INSEE en 2015), soit une personne sur six.

Aujourd’hui, 15 000 enfants naissent handicapés chaque année (2% des naissances), et, à la rentrée 2015, 280 000 enfants frappés d’une déficience étaient scolarisés en France. Bien que les handicaps soient, à la connaissance de la plupart des gens, une gêne visible, il n’y a pas moins que 80% qui soient invisibles (nous trouvons par exemple la déficience auditive, intellectuelle, le handicap psychique ou encore les maladies invalidantes).

Être parents ce n’est pas évident, avoir un enfant avec un handicap c’est encore plus difficile !

La question qui se pose alors est la suivante : Quelles aides, qu’elles soient financières pour les parents ou même humaine pour l’enfant, sont disponibles pour rendre plus facile le quotidien de nombreuses familles ?

Pourquoi faire appel à une auxiliaire de vie à domicile pour son enfant ?

Besoin de souffler et d’être accompagné au quotidien ? Faites-vous aider par une auxiliaire de vie à domicile pour vous soulager de certaines tâches parfois délicates mais aussi encombrantes de la vie de tous les jours.

L’assistant de vie peut aider l’enfant à la maison, mais également dans ses déplacements et à l’école. Elle peut l’accompagner dans sa vie quotidienne ou encore au retour de l’hôpital. De par sa formation, elle saura s’adapter et être attentive au bien-être de votre enfant.

Vous pouvez par exemple faire appel à l’association ADIAM pour avoir une aide à domicile à Paris pour enfants handicapés.

Quelles aides financières pour les parents d’enfants handicapés ?

Juridiquement parlant, si vous avez un enfant présentant un certain taux d’incapacité, vous pourrez bénéficier de certaines aides pour faire face au handicap.

L’allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP)

Ainsi, de nombreuses allocations sont à disposition des parents, notamment l’Allocation journalière de présence parentale, ou AJPP, qui est une somme versée aux parents d’un enfant gravement malade ou handicapé qui nécessite une suspension ou réduction de l’activité professionnelle.

Il existe cependant plusieurs critères, ou conditions pour percevoir cette allocation, qui se présente sous la forme d’une somme versée quotidiennement par jour de congé parental :

  • Il faut que la nécessité de la présence du parent soit notifiée par un médecin.
  • Il faut que l’assurance maladie approuve le versement, par le biais d’un avis favorable suite à un contrôle médical.
  • Il faut que l’activité professionnelle du parent ai été interrompue de manière temporaire.
  • L’enfant handicapé doit être âgé de 20 ans au maximum ou être encore à la charge de ses parents.

Du 1er avril 2018, et jusqu’au 31 mars 2019, le montant de l’AJPP est de 43,79€ pour un couple et de 52,03€ pour une personne seule.

Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH)

De plus, les parents peuvent bénéficier d’une allocation d’éducation de l’enfant handicapé, ou AEEH. Elle permet de vous aider à prendre en charge l’éducation de votre enfant, et d’alléger vos dépenses sur ce point-là.

Elle aussi nécessite différents critères pour être mis en place : il y a des conditions concernant l’âge de l’enfant et son taux d’incapacité. De plus, elle est majorée quand le parent est isolé, et que l’enfant a besoin d’une autre personne pour subvenir à ses besoins.

Son montant est de 131,81€ du 1er avril 2018 au 31 mars 2019.

Prestation de Compensation de Handicap (PCH)

Elle peut être cumulée à une autre prestation de compensation de handicap (PCH).  La PCH est destinée à rembourser les dépenses liées à un besoin d’auxiliaire de vie et/ou d’aides techniques, à l’aménagement du logement et du véhicule et tout autres charges liés au handicap. Elle est versée par le Conseil Général. Voici plus d’informations sur le sujet.

Pour conclure,  si vous avez un enfant handicapé à la maison, pas d’inquiétude pour votre carrière professionnelle, ou pour votre vie en général, vous disposez de nombreuses aides financières mais aussi humaines pour vous aider à mieux gérer la vie quotidienne, et vous simplifier la vie jour après jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *