Cette année, je ne ferai pas de régime avant l’été !

marre des regimes

Non mais Oh ! ça y est le mois de juin est arrivé et avec lui le fameux marronnier des magazines : « le régime miracle pour être belle sur la plage ». Mais cette année, je passe mon tour et je vous explique pourquoi !

La pression des magazines

Tous les ans, nous pouvons voir les mêmes titres sur toutes les couvertures : « Régime ». A croire que la française ne pense qu’à ça. La française ne pense qu’à son corps qui sera observé, jaugé, comparé sur la plage.

La presse nous ressort les régimes miracles qui nous ferons perdre 3 kg en 2 semaines… Mais c’est sans compter sur les glaces et les mojitos que nous ingurgiterons au bord de la piscine en août et qui nous ferons reprendre les 3 kg perdus + 4 kg. Tous les ans. A ce régime là , le calcul est vite fait et les kilos amoncellent d’année en année.

Marre des régimes

Mesdames, messieurs qui écrivez dans ces magazines, pourquoi proposer des régimes miracles vantant des corps de rêves pour l’été plutôt que de donner de réels conseils pour limiter la casse des beaux jours ? En effet, ne serait-il pas plus judicieux d’informer sur les associations alimentaires intelligentes plutôt que de faire se priver des milliers de femmes avant une période faste entraînant forcément un effet rebond ?

Pourquoi ne pas proposer des menus sympa intégrant cocktails apéro et barbecue en version healthy ?

Oui, il est possible de ne pas prendre 4 kilos en été quand on sait quoi et comment manger ! Ne devriez-vous pas plutôt faire un bel article d’éducation alimentaire plutôt que de prêcher le dernier régime à la mode ?

Vous oubliez que nous les femmes ne souhaitons pas passer notre vie au régime. Nous ne souhaitons pas nous rendre malheureuses parce qu’on nous fait croire que la norme est une taille 36 alors que 40% des françaises s’habillent en taille 44 et plus !

L’hypocrisie des magazines qui sous couvert de diversification feront en mars une couverture « plus size » avec un mannequin s’habillant en 42 (une femme ordinaire en somme et pas du tout Grande Taille…) et en avril le régime d’avant été, est récurrente et tellement pesante.

Magazine

La femme parfaite n’existe pas

J’aimerais qu’on arrête de nous faire culpabiliser à l’arrivée des beaux jours. Qui a dit qu’un corps devait être lisse, plat et régulier ? Qui a dit qu’une femme avec un peu de ventre, des cuisses un peu piquées de cellulite ou encore une épilation pas hyper nette devait se sentir honteuse?

Alors voilà MERCI Messieurs, Dames des rédactions de magazines de nous faire culpabiliser et de raviver nos complexes avant l’été ! Merci de nous empêcher de profiter sereinement des vagues de l’Océan et de la chaleur du soleil sur notre peau.

Merci de nous faire croire que nous avons besoin de perdre du poids.

Merci de cultiver et d’immiscer dans notre cerveau des images négatives de notre corps.

Pas de régime pour moi

Mais cette année, votre communication négative ne passera pas par moi ! Non, cette année je ne me laisserai pas influencer ! Cette année je serais belle et je me sentirai à l’aise avec mon corps qui ne rentre pas dans un 36 !

Je me sentirais belle avec des jambes pas toujours super nickel et avec ces traces de cellulite sur mes fesses !

Et tout ça parce que je ne prendrais pas 4 kg cet été ! Tout ça parce que je ne suivrai pas votre régime miracle qui m’affamera et me culpabilisera ! Cette année, je mangerais avec plaisir de tout (et non je ne me goinfrerai pas de gâteaux apéro après un mois de disette forcée !)

Cela ne sert à rien de se priver, il vaut mieux être raisonnable et régulière tout en se faisant plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *